Cookeo comment ça marche ?

Cookeo comment ça marche ?

Les multicuiseurs Cookeo sont des appareils vantés pour une prise en main aisée, pour le temps que l’on gagne et pour la variété des repas que l’on peut faire. On dit même que les débutants peuvent les utiliser sans soucis et que le résultat est quasiment tout le temps bon. Ce n’est pourtant qu’un appareil de cuisine, alors comment ça marche un Cookeo pour réussir à satisfaire tant de monde ?

Pour bien cuisiner avec un cuiseur Cookeo, il ne faut pas forcément savoir quel modèle de Cookeo choisir. Au contraire, il s’agit plutôt de comprendre comment ça fonctionne !

Cookeo : la cuisson électrique des repas

La première différence avec ce qui est l’habitude de la majorité des cuisiniers est que l’on fonctionne avec de l’électrique. Il n’y a pas de plaques, on branche simplement l’appareil sur le secteur. Le système qui permet de chauffer est interne et il fonctionne avec des systèmes de sécurité évitant aussi bien de faire sauter les plombs que de mettre le feu à quoique ce soit. Lorsque l’on choisit une température, elle reste la même tout du long, même si cela signifie que la résistance doit diminuer, car les ingrédients sont chauds.

Cela permet une diffusion de la chaleur par le dessous de la cuve ainsi que légèrement sur les côtés (le couvercle ne chauffe pas). Cette technologie, associée à la présence obligatoire d’eau, permet de cuire sans cramer. Quand le repas est prêt, vous n’avez pas besoin de courir jusqu’au Cookeo pour l’éteindre. C’est l’une des fonctions de base d’un cuiseur intelligent : la cuisson s’interrompt et laisse place au maintien au chaud (à une température de 64 °C).

La cuisson électrique ne limite en rien les possibilités. Avec chaque multicuiseur Cookeo il est possible de cuire sous pression, à la vapeur, de faire dorer, mijoter, rissoler, de maintenir au chaud ou de réchauffer.

Est-il vraiment impossible de brûler un repas au Cookeo ?

En suivant toutes les indications de l’appareil (que l’on soit en mode recette ou ingrédient), il est impossible de brûler votre repas. Cela peut s’avérer mauvais (par manque d’épices ou tout autre souci), mais ce ne sera pas cramé.

Par contre en mode manuel, il est tout de même possible de brûler le fond du plat. C’est en général à cause d’un manque d’eau. D’ailleurs il y a un code erreur spécifique pour le manque d’eau (code 24 en principe). Il faut souvent juste ajouter de l’eau, même si parfois, il faut simplement mélanger un peu plus la préparation. Il est également possible, si vous avez utilisé la fonction dorer, qu’il n’y ait pas assez d’huile.

Attention, si vous ne brûliez aucun plat et que du jour au lendemain, brusquement, ça crame à chaque fois, il est possible que l’accessoire chargé du suivi de la température soit défectueux. Il faut alors prévoir un passage chez le réparateur.

D’où viennent les recettes dans un Cookeo ?

À l’achat du cuiseur, on reçoit un appareil déjà chargé avec 50, 100 ou 150 recettes selon le modèle (tout savoir sur les Cookeo). Ce sont sensiblement les mêmes recettes, avec des nuances en fonction des accessoires inclus. Ainsi quand on achète un Cookeo avec un moule à gâteau, les recettes comprennent des gâteaux sucrés et des cakes salés.

Il est également possible d’avoir accès à d’autres recettes en plus directement sur l’appareil en utilisant des clés USB ou la connexion Bluetooth (selon la référence du Cookeo acheté). Chaque produit a ses propres spécificités et certains ne permettent pas du tout l’ajout de recettes.

Le plus simple pour augmenter le nombre de recettes disponibles est de simplement télécharger gratuitement l’application Cookeo de Moulinex ou d’opter pour l’achat d’un livre de cuisine spécial Cookeo. Vous pourrez alors varier les plaisirs en préparant vos plats depuis le menu manuel. Cela peut être particulièrement nécessaire si vous souhaitez préparer des plats végétariens ou que vous suivez un régime spécifique.

Pourquoi les débutants peuvent profiter pleinement du Cookeo ?

Se servir d’un Cookeo est un jeu d’enfant, car le cuiseur intelligent vous dit tout, étape par étape, de ce qu’il faut faire. C’est précis, complet et vraiment décomposé en plusieurs étapes. L’ensemble de la recette est accessible sur l’écran de commande.

On retrouve pour le mode recette et le mode ingrédient le même principe. Il faut commencer par choisir ce que l’on souhaite et ensuite le robot de cuisson vous guide. On vous donne la quantité pour les ingrédients, comment les découper, à quel moment les mettre, s’il faut dorer ou non, puis la durée de la cuisson.

Quand on a déjà l’habitude de cuisiner, certaines étapes seront prêtes avant d’allumer le Cookeo. Ainsi quand on a prévu de faire de la purée de pommes de terre, il est possible que les patates soient déjà toutes épluchées avant la mise en route du cuiseur. L’avantage est que cela permet de développer des réflexes.

Le mode manuel est un peu plus délicat et ce n’est pas forcément l’idéal pour débuter, à moins de posséder un Cookeo Connect ou de se référer à une recette proposée sur l’application Cookeo de Moulinex. Car là encore il s’agit de suivre une recette avec précision, sauf qu’au lieu de la lire sur le robot de cuisson, on la lit sur son smartphone.

Pourquoi ceux qui n’aiment pas cuisiner apprécient le Cookeo ?

Cuisiner demande du temps. Il faut choisir le plat, acheter les bons ingrédients, les préparer et finalement surveiller la cuisson. L’appareil Cookeo ne permet pas de supprimer les étapes, mais d’en simplifier certaines.

Ainsi avec le Cookeo Connect, il est possible d’avoir la liste des ingrédients directement dans son smartphone et de se préparer avec une liste des courses. Le temps de cuisson ne nécessite plus aucune surveillance et la cuisson sous pression offre une cuisson vraiment rapide.

Enfin, pendant que cela cuit, il n’est pas nécessaire de surveiller méticuleusement. On peut faire autre chose et faire confiance au minuteur et au maintien au chaud.

Il ne s’agit pas seulement de simplifier la cuisine quand on n’aime pas ça, mais également de la simplifier quand on a des journées vraiment trop occupées.